1984 George Orwell : des coïncidences troublantes avec notre quotidien

image : livre de Georges Orwell 1984

1984 George Orwell Des coïncidences troublantes avec notre quotidien. Un bon nombre de nos contemporains reste dubitatif devant les enjeux et les difficultés que traversent nos pays européens. Il faut avoir lu ce livre ( Nineteen Eighty-Four ) publié en 1949, pour trouver des rapprochements troublants avec les évènements que nous sommes en train de vivre.

1984 George Orwell

Premièrement, cet ouvrage, considéré comme une référence du roman d’anticipation et de la science fiction, à pour principale empreinte, Big Brother. Une figure métaphorique, celle d’un régime policier totalitaire, mais, également, d’une société d’une hyper surveillance. Sans oublier, naturellement, la terrifiante réduction des libertés. Dans ces contextes, la liberté d’expression n’existe plus ! Toutes les pensées, minutieusement surveillées, préfigurent les immenses affiches placardées dans les rues. Elles signalent à la population : « Big Broher vous regarde ».  Une expression exprimée, depuis, pour qualifier les institutions ou les pratiques portant atteinte à toutes les formes de vies ( fondamentales, vie privée des individus… )

Société : infopremiere.fr/rythme-naturel-bientot-la-fin-a-lheure-dete/

Système oppressif

Alors, cette histoire, censée s’être déroulée dans les années cinquante nous rappelle, étrangement, des situations analogues ! Curieusement, nous sommes en train de nous enfoncer dans ce système oppressif où la liberté d’expression s’évapore. Ressenti de nombreux Français. Bref, il s’apparente au thème que l’auteur de 1984 George Orwell décrit dans une Grande Bretagne dans la période dure. ( trente ans après une guerre nucléaire, entre l’Est et l’Ouest ). Ainsi, l’usage des réseaux sociaux, chronographes et dangereux, se multiplie.

Nouvelle gestion de la liberté d’expression

Mais, paradoxalement, a-t-on encore le droit de tout dire ? Rien n’est moins sûr ! Désormais, sur la sellette, depuis l’assassinat de Samuel Paty, heureusement, les diffuseurs de messages de haine, vont se retrouver sur la sellette. Cependant, la crainte de bouleverser la liberté d’expression fragilise l’intervention.

 Alors, faudra-t’-il, encore, se contenter de vivre dans un mutisme profond ou avec la volonté de ne pouvoir exprimer, seulement, que ce qui convient d’entendre à quelques-uns ?

En guise de conclusion

Effectivement, une nouvelle gestion, un nouvel équilibre de cette liberté d’expression s’impose. Le modèle des Français endormis, manipulés à leur insu, est en train de se réveiller. Enfin, 1984 Georges Orwell est vraiment un ouvrage à découvrir ou redécouvrir !

A lire aussi :topexclusif.fr/covid-19-tout-et-son-contraire-alors-a-qui-se-vouer/