Comment elles se débarrassent des hommes encombrants !

Image : titre de la une

Comment elles se débarrassent des hommes encombrants ! Vous l’avez rencontré et vous n’avez plus envie de le revoir. Pourtant, il s’accroche, téléphone, insiste, recontacte… bref, rien n’accroche avec lui et vous vous voudriez qu’il oublie une bonne fois pour toutes. Top Exclusif ! vous donne quelques techniques qui vous aideront à vous défaire de l’homme encombrant…

Lecture 3 Mn

Souriez !

D’abord, ne pas blesser l’autre et respecter une posture franche. Ne laissez jamais espérer, dès le début de la rencontre, un enthousiasme débordant. Surtout, si vous ne ressentez pas pour lui un intérêt particulier. Ne donnez pas votre numéro de portable et ne laissez pas espérer une sortie prochaine ou un repas. Saluez la personne en disant simplement : « Au revoir ! » en souriant. Face à un homme très insistant, dites lui que vous l’appelez dans quelques jour et surtout : faites-le ! L’avantage du téléphone, c’est la distance qu’il met entre les interlocuteurs, mais, surtout, il permet d’exprimer des arguments que l’on ne dirait, peut-être pas en face de l’autre.

LIRE AUSSI  : www.infopremiere.fr affaire-to-the-top-la-presse-andorrane-desormais-plus-nuancee

Comment l’exprimerez vous ?

Simplement ! Surtout ne cherchez pas à faire des phrases compliquées qui embrouillent le débat et donc, les idées. « Ces quelques jours, m’ont permis de réfléchir. J’ai vu nos différences. Il me semble que nous ne sommes pas faits l’un pour l’autre. J’ai passé un bon moment avec vous, mais je n’envisage pas une histoire avec vous. Je vous remercie de l’entendre… » Si ces propos vous semblent difficiles à exprimer vous pouvez aussi écrire un petit mot gentil et précisant que vous ne voulez pas donner une suite favorable à cette rencontre, sans chercher à vous justifier.

Mettre de la distance avec les encombrants

Il existe aussi un moyen élégant de mettre cette distance que vous jugez indispensable, dites aimablement : « J’ai fait plusieurs rencontres ces derniers temps. Je ne peux pas m’engager tout de suite. Laisse-moi un peu de temps… » Devant un homme collant, la fermeté s’impose, mais ignorez toujours la méchanceté et l’ironie facile sur le physique : « Je ne sais pas quand nous nous reverrons car j’ai beaucoup de travail en ce moment… ». Plus fine encore cette répartie infaillible : « Je dois faire un déplacement à l’étranger dans la semaine… » Ces prétextes, très appuyés, décourageront l’autre.

Bonne chance !

Si vos propos ne sont pas encore entendus, vous aurez toujours l’opportunité de répondre à une insistance forte : « J’ai rencontré quelqu’un avec qui je partage bien des affinités. J’ai très envie de le revoir… ». Ainsi, vous créez de la déception, sans blesser. Là est l’essentiel de cette rencontre. Ne laissez jamais trainer derrière vous l’impression d’une attaque ou d’avoir joué avec ses sentiments. Vous pouvez même souhaiter : « bonne chance » à la personne pour la suite de sa recherche. En conclusion, ne donnez pas de fausses promesses, ni de faux engagements aux encombrants. Restez insaisissable.

Un dernier conseil : Face à un personnage grossier, jouez l’ironie, serrez-lui la main et passez votre chemin en prenant un air hautain. Ce comportement montrera que son attitude désinvolte ne vous a pas touché.

LIRE : marseilleopinion.fr prostitution-encore-un-reseau-demantele-a-marseille