Coronavirus et manifestations nous n’en avons pas fini

allergy-5039043_1920

Le port du masque obligatoire dans plusieurs villes de France

Coronavirus et manifestations nous n’en avons pas fini ! Faut-il craindre une deuxième vague du Covid-19 dès l’automne ?  Conseil scientifique et gouvernement sont aux abois.

Bientôt reconfinés ?

Dans quelques jours, les derniers vacanciers vont regagner leurs pénates. Alors, dans l’inconscient collectif la période difficile du confinement semble oubliée. Mais, une résurgence du virus semble se profiler. Le spectre du reconfinement se profile t’il ? Hypothèse à ne pas écarter ! Surtout durant le dernier trimestre de l’année. Toujours bien présent sur le territoire, le Covid-19 semble afficher une recrudescence de sa circulation depuis plusieurs semaines. C’est que ce prétend le Conseil scientifique dans un avis alarmiste : « Nous pouvons basculer à tout moment ». La fin de l’automne et le début de l’hiver sont pressentis.

Lire aussi :https://www.infopremiere.fr/insupportable-franglais-et-ces-clusters-qui-nous-emmer/

Coronavirus et manifestations

C’est, généralement, à cette période que surgissent, aussi, les manifestations et la colère des Français. Un confinement partiel pourrait calmer les tensions. Une recrudescence du Covid-19 coïnciderait, d’une certaine manière, avec les possibilités de réduire la portée des évènements sociaux. Mais, ne nous montrons pas trop alarmistes. Ne faisons pas, non plus, preuve de complotisme. Car, un nouveau confinement, même partiel, finirait d’anéantir le contexte économique dans lequel la France baigne. Et, prendrait le gouvernement en tenaille…

Fin d’année probablement difficile

Déjà, nous commençons à voir se profiler l’horizon d’une augmentation des foyers d’infections.  Probablement à l’automne ou à l’hiver prochain :  » car le virus circule de façon plus active. Avec une perte accentuée des mesures de distanciation et des mesures barrières ». Cependant, parfois, les bouleversements sociaux font pencher la balance. En effet, un confinement bien contenu, sur une période restreinte, comprime l’emportement de l’agitation générale. Décidément, la fin de l’année 2020 risque d’être partagée entre coronavirus et manifestations.

A découvrir :https://www.topexclusif.fr/la-secte-obscure-qui-interpelle-les-services-secrets-francais/