DEMANDEZ LA BAISSE DE VOTRE PRIME D’ASSURANCES

crash-test-1620591_1920

Moins d'accidents depuis le confinement

Saviez-vous que le Code des assurances souligne, que : « l’assuré a droit en cas de diminution du risque en cours de contrat à une diminution du montant de la prime » ? C’est sûrement, le moment d’en profiter !

Le constat des assurances

Avec le confinement sanitaire, le constat d’une chute du nombre d’accidents, sur les routes, est efficient ! En effet, beaucoup de Français n’utilisent plus leur véhicule depuis quelques semaines. Et, le niveau d’accidents corporels des accidents, en France, accuse une baisse de… 91%. C’est, vraiment, de l’inédit,  une bonne nouvelle pour la vie humaine.

lire aussi : https://www.infopremiere.fr/une-france-encore-coupee-par-ses-clivages3384-2/

U.F.C. Que Choisir

Ainsi, U.F.C. Que Choisir, souligne le fait que ces accidents, non produits, les compagnies d’assurances ne doivent pas prendre en compte les indemnisations. Car, elles représentent, pour ces sociétés, de substantielles économies, soit près de 2,2 milliards d’euros. Selon, elle, trois scénarios sont possibles : « la baisse des indemnisations pourrait générer une économie allant de 1,4 à 2,3 milliards d’euros au profit des assureurs. »

50€ par voiture

Des calculs éloquents qui montrent des montants de remboursements de près de 50 € pour les voitures et 29 € par moto sont plausibles. Mais, U.F.C. Que Choisir va plus loin dans sa démarche. Elle sollicite, rapidement, une intervention du gouvernement à ce sujet. Dès lors, le ministère de l’Économie et des Finances pourrait « imposer aux assureurs automobiles de rétrocéder leurs économies liées au confinement par une baisse des primes permettant de conforter le budget des ménages ».

Un formulaire pour faciliter l’action

Les motifs sont nombreux. Le confinement imposant l’interdiction de tout déplacement, la garde d’enfant et le télétravail, peuvent être invoqués pour réaliser votre demande. Alors, il vous, appartient, Français d’agir, individuellement, de votre côté, auprès de vos compagnies pour faire pression. Pour faciliter cette tâche, U.F.C. Que Choisir publie un courrier ( à adresser ). Cette version peut se télécharger pour le compléter afin de procéder à la demande cette baisse de la prime d’assurance. sur : https://www.quechoisir.org/lettre-type-coronavirus-demande-de-diminution-du-montant-de-la-prime-d-assurance-automobile-en-raison-du-confinement-n78879/