Entre-deux-tours présidentiel sans réelle surprise !

Débat sans surprise !

Débat sans surprise !

Débat présidentiel de l’entre-deux-tours sans réelle surprise ! Il s’est donc tenu hier soir et les Français ont donc pu apprécier les personnalités et les programmes. L’intervention sera t’elle assez pertinente pour déterminer leur choix ?

Plus d’info ?

Un ” Climato-sceptique ” pour un ” climato-hypocrite ? “

Avec un président offensif et une responsable du Rassemblement national plus rassurante qu’en 2017, l’affrontement s’est montré plus virulent du côté d’Emmanuel Macron. En conséquence, l’on se souviendra de son : “ Vous dépendez des banques russes ” ou encore du ” Vous êtes climato-sceptique “. En réponse : un ” climato-hypocrite ” direct. Bref, ces attaques resteront gravées autant que le : « Vous avez tout à fait raison monsieur le Premier ministre » de Mitterrand, en 1988 !

Prêt embarrassant contre une…

Les parieurs des sujets à aborder auraient gagné leurs paris sur l’évocation de la soit-disant complaisance de Marine Le Pen envers le pouvoir russe. Son emprunt auprès d’un organisme financier de ce pays constituait une belle manne pour son adversaire. « Parce que vous dépendez du pouvoir russe et vous dépendez de Monsieur Poutine. Parce que quelques mois après avoir dit ça, Madame Le Pen, vous avez contracté un prêt, auprès d’une banque russe, proche du pouvoir.

infopremiere.fr/rencontre

… réception de Poutine à Versailles

A priori, Emmanuel Macron semble avoir oublié la réception de Poutine en 2017, en grandes pompes, à Versailles et au fort de Brégançon en 2019. Souvenir que lui a rappelé Marine Le Pen. Sur les autres thèmes des programmes l Union européenne, la crise sanitaire, les retraites, la sécurité, l’écologie, et le port du voile ont constitué le fond d’un débat sans surprise sur les intentions et les analyses. Outre ces points incontournables, les Français, auront eu une tribune d’idées sur fond de confrontations orageuses pour cet entre-deux-tours.

Désaccord sur le port du voile

Or, Marine Le Pen avantagée par le bilan économique et social du président sortant ne s’est pas privée de lui rappeler qu’il est le : ” Le Mozart de la finance avec un bilan très mauvais et un bilan social encore pire évoquant une baisse du chômage en trompe-l’œil. Effectivement, plus à l’aise sur le sujet de la laïcité, la candidate s’est clairement exprimée sur l’interdiction du voile dans l’espace public… ” uniforme imposé par les islamistes” et “une grande partie des jeunes femmes qui le mettent ne peuvent pas faire autrement en réalité. “

Par ailleurs, au vu de l’ensemble des nombreux points débattus dont les électeurs ne retiendrons que les plus contradicteurs, désormais, les jeux sont faits… ou presque. Enfin, l’on reparlera, ici, demain, de l’impact de cet entre-deux-tours sans surprise où, en somme, la rediabolisation de Marine Le Pen était au rendez-vous !

marseilleopinion.fr le-dentiste-senrichissait-en-mutilant-ses-patients