Grèves en France : jusqu'où iront-elles ? Jusqu'à quand ?

.Pour qui a connu mai 68, les mouvements interminables contre le plan Juppé, en 1995, l’interrogation sur la durée du mouvement de ce jeudi noir pose question. Jusqu’où iront les Français pour faire reculer le gouvernement ?

Macron droit dans ses bottes.

Que l’on ne se leurre pas trop, le gouvernement Macron ne changera rien, ne reculera devant aucun de ses engagements en matière de réforme des retraites si le mouvement ne s’intensifie pas au delà de cette journée. En 1995, un mois de perturbations avait fait reculer la conduite arbitraire. Mais, en 2020, le contexte, très différent, même si les thématiques restent récurrentes, s’oppose à des élus systématiques, englués dans un modèle européen de plus en plus exigeant et destructeur pour ses peuples.

 

Ras le bol général

A ce dernier, il est vrai, d’autres problématiques s’invitent en parallèle. Elles modifient considérablement leur teneur. La révolution informatique, l’ubérisation, notamment, ont changé la répartition des forces en présence, modifié notre environnement et les conditions d’opérations. Ces changements, à l’échelon mondial, suscitent la colère. Aujourd’hui, elle prend forme d’exutoire. les peuples ne supportent plus le modèle autocratique et les autoritarismes. En France, désormais, ils ont réveillé les vieux démons qui nous poursuivent depuis des décennies : retraite, pouvoir d’achat, sécurité. Ce s’appelle le ras le bol.

 

Jusqu’où ?

Des gilets jaunes au jeudi noir et vraisemblablement ses prolongements, quelle sera la force et les rebondissements à venir de cette journée dite : « jeudi noir » ? Nous allons la commenter tout au long des heures, avec vous et pour vous, en revenant particulièrement sur le dossier des retraites. Ses voltes-faces, ses incompréhensions, ses zones d’ombre, méritent ainsi de sérieux éclaircissements. Les élucubrations, la manœuvre politique et le point de chute du gouvernement sont encore nébuleux.

Joël-Pierre Chevreux
Aloïs Lang-Rousseau

 

Merci de suivre notre direct : Grèves du 5 décembre.