Insupportable Franglais et ces clusters qui nous emmer…. !

image ; deux moutons se font face

ne soyons pas des moutons à prononcer des anglicismes pour " faire bien " !

Insupportable Franglais et ses clusters qui nous emmer…. ! Ce n’est pas nouveau ! Plusieurs   » clusters  » de coronavirus sont repérés sur le sol français. Et encore un anglicisme superflu qui vient polluer notre belle langue. Mais, quelle est donc cette manie de tout angliciser ?

Ces clusters qui nous dérangent

Il ne se passe pas un jour sans qu’un nouvel anglicisme vienne troubler notre langue. Et nos chers journalistes s’en donnent à cœur joie. En cette saison, se sont donc les « clusters », qui à longueur de journées, reviennent sur les lèvres des présentateurs des chaines d’information continue. Ces « clusters » nous rebattent les oreilles. Ne serait t-il pas plus simple, plus correct, plus cohérent, de parler de  » foyers de contagions «  ?

Insupportable  Franglais !

Premièrement, cette terrible épidémie du Covid-19 aura changé un bon nombre de nos comportements. Mais, elle aura, aussi  introduit, dans notre langage, cet abominable  » cluster « . Oui, trop d’anglicismes sont insidieusement entrés dans la vie courante des Français depuis ces dernières décennies. Alors, comment nettoyer le français de ses anglicismes ? Il faut neutraliser cette irrespirable importation de mots anglais dans notre vocabulaire, ce « Franglais «  routinier qui dévore la langue de Molière. A en croire quelques-uns,  la parler serait donc « has been » !

Actualité :https://www.topexclusif.fr/halimi-sauvage-deux-etoiles-se-sont-eteintes-en-juillet/

Le français future langue morte ?

Constatons qu’un grand nombre de personnes ne prend plus le temps de chercher le mot approprié pour s’exprimer. De plus, le snobisme est passé par là ! Placer des anglicismes dans la bonne société,  » fait chic « ,  » cultivé « , ou  » aventurier « . Or, si l’on persiste à introduire ces « live », ces « débriefing », ces « best-seller »,  le français disparaitra au profit de l’anglais devenu universel. Dans quelques décennies, nos descendants découvriront une langue morte, à l’instar du grec ancien et du latin.

Grecs et Latins…

Mais, ces populations n’ont pas eu le temps de voir la déclinaison de leurs langues puis mourir. Nous, nous disposons, encore, d’un peu de temps pour rectifier ce bouleversement. Grecs et Latins, eux, n’ont pas bougonné, ni provoqué un sursaut de révolte face à une agression langagière. Paradoxalement, les Québécois défendent la langue français. Ainsi, à Montréal, lorsque une personne s’adonne à émettre des anglicismes un peu trop fréquents, il se fait rappeler à l’ordre.

Journalistes, montrez l’exemple !

Et, nous, Français, nous nous laissons envahir par des ces « lobby »« check-list » qui dégradent un peu plus chaque jour notre façon de nous exprimer. Nourrie d’influences issues des quatre coins du monde toute langue vivante évolue. Mais, à condition, pour nous, Français, de ne pas trop la laisser s’y répandre celle du remarquable Shakespeare. Alors, messieurs les journalistes, s’il-vous-plaît, montrez l’exemple ! Nous vous remercions d’utiliser des mots corrects, en français, de ne plus utiliser cet insupportable Franglais. Enfin, songez à l’avenir de notre belle langue que vous maltraitez !

Lire aussi :https://www.infopremiere.fr/lorsque-la-charia-menacera-davantage-la-france/