Jean-Luc Mélenchon le coup de gueule de trop !

Jean-Luc Mélenchon le coup de gueule de trop ! En qualifiant Alliance de « syndicat factieux » qui « réclame de pouvoir tirer sur les gens » le leader de la France Insoumise s’est mit dans une situation embarrassante.

Plus d’info ?

Position incohérente

Alors qu’il convoite un mandat de Premier ministre, Jean-Luc Mélenchon montre, une nouvelle fois, des signes d’autorité et une position incohérente avec la fonction visée. Car, un chef d’État se doit d’être solidaire avec les forces de l’ordre de son pays. Notamment, lorsque ces dernières tentent de se protéger contre des malfrats de tous poils.

Chargés de notre sécurité

Non, monsieur Mélenchon, il n’existe aucun geste d’agitation lorsque un policier tente au mépris de sa vie, de protéger la population ! En prétendant qu’il existe une volonté séditieuse dans l’action de ces femmes et de ces hommes chargés de notre sécurité, vous vous rangez du côté des crapules qui, en outre, n’hésitent pas à occire des innocents sans manifester le moindre scrupule !

Inqualifiable !

Ainsi, Alliance, l’un des principaux syndicats de police, vient d’ouvrir le dépôt d’une plainte en diffamation contre Jean-Luc Mélenchon. En cause, ses propos inacceptables tenus samedi dernier lors de la convention de la Nouvelle union populaire écologique et sociale. L’ex candidat à la présidentielle semble oublier le bénéfice de la mission de ces personnels dans l’application de la loi. Bien entendu, sans se situer au-dessus d’elles.

infopremiere.fr gouvernement-le-prochain-premier-ministre-demmanuel-macron-sera

Profonde restructuration

Aujourd’hui, il serait malaisé de jeter l’opprobre sur les services de la Police ou sur la Justice. Ces institutions ont tout simplement besoin de connaître une profonde restructuration. Par ailleurs, il appartient au nouveau gouvernement, qui sera mis en place dans les jours prochains, de réaménager leurs champs d’application. Et de favoriser une meilleure coordination entre leurs services.

Semeurs de troubles

Les réflexions récurrentes de Jean-Luc Mélenchon ne satisfont que les « insoumis » et une poignée de semeurs de troubles. Bref, elle ouvrent la voie au désordre public. Enfin, elles sont indignes d’un homme qui vise l’une des plus hautes fonctions de l’État, même si, parfois, certains de ses représentants se conduisent comme des indélicats…

marseilleopinion.fr essais-raoult-de-nouveau-accule-par-les-ennuis