La provocation tenace qui se cache derrière le voile intégral

Image du jour : titre de la une

La provocation tenace qui se cache derrière le voile intégral. Entendons-nous bien ! il n’est pas question de jeter l’opprobre sur l’ensemble de nos compatriotes musulmans. Les amalgames confus nourrissent un débat anxiogène. Ce regard bienveillant ne nous empêche pas, toutefois, de nous pencher sur cette question cruciale qu’est le port du voile intégral…

Temps de lecture : 2 Mn

Ni radicalité, ni prosélytisme

Le moins que l’on puisse dire c’est que Hugues Moutouh, préfet de l’Hérault, à de la suite dans les idées et qu’il tient ses engagements. Il rappelle que ce genre de tenue dissimulant le visage est interdit sur la voie publique. En publiant son communiqué du rappel de la loi, le préfet se range du côté d’une majorité de Français. En effet, ils sont nombreux à être favorables à l’interdiction du port du voile intégral. Il n’existe donc, là ni radicalité, ni prosélytisme dans son intervention. 

Quelques poignées de Musulmans intégristes

Mais, interdire cette tenue islamique dans les lieux publics n’est pas toujours aisé. En effet, derrière cette volonté voulue par quelques femmes et peut-être, aussi, par celle de leurs époux, se cache une véritable provocation. En somme, c’est un véritable défi qui est lancé à la France par quelques poignées de Musulmans intégristes pour lesquels le gouvernement fait encore preuve de trop d’angélisme. D’autant qu’avec la crise sanitaire, le port du masque obligatoire sert de prétexte pour entretenir ce comportement.

LIRE AUSSI : infopremiere.fr hommage-appuye-de-notre-directeur-a-bernard-tapie-salut

Zemmour monte dans les sondages

Ces comportements, s’ils continuent de se répandre, risquent de menacer le principe de laïcité en France ! Déjà, huit Français sur dix se disent inquiets, tandis qu’Emmanuel Macron prétend que : « le port du voile dans l’espace public n’est pas affaire de président.»   » Du pain bénit «  pour Eric Zemmour. Son ascension dans les sondages repose, également, sur cette question avec la place de l’islam dans notre société. Ces questions continuent de susciter un vif débat. Elles divisent le pays. Alors, quand, les jeunes volontaires affublées de ce voile intégral se résigneront-elles, enfin, à se conformer aux lois de la République française ? Pour l’heure, rien n’est moins sûr… !

LIRE  : marseilleopinion.fr bouches-du-rhone-drogues-plus-de-9000-amendes