Passe vaccinal : les Français opposés à son instauration

Image : titre de la une

Passe vaccinal : les Français opposés à son instauration. Le 13 janvier prochain, sera présenté un texte demandant de mettre fin au passe sanitaire afin et de transformer en passe vaccinal. Un enfermement de plus pour les Français, à travers cette volonté excessive du gouvernement.

Lecture : 2 Mn

Troisième dose, quatrième ?

Mais, l’information centrale reste bien celle de la transmission et de la contamination du virus au delà de la vaccination. Or, les méthodes agressives n’y changeront rien pour régler ce problème. Cette folie vaccinale, dirige les Français, insidieusement, vers une quatrième dose. Un jour prochain, on leur en imposera une cinquième et pourquoi pas une sixième ? Jusqu’à nos enfants, qui, eux aussi, sont visés par cette mesure autoritaire.

Libertés individuelles piétinées

C’est une erreur fondamentale de nous laisser croire que le passe vaccinal constituera la seule ressource exploitable pour enrayer cette situation. Le gouvernement piétine nos libertés individuelles à travers cette forme déguisée d’obligation vaccinale sans justification sanitaire légitime. Une décision arbitraire qui risque d’être regrettée au moment de l’élection présidentielle. Contrarier le peuple dans une période aussi délicate pourrait être préjudiciable à Emmanuel Macron. Et, à… ses opposants soutiens de cette mesure !

LIRE AUSSI :

La dictature sanitaire

C’est pourquoi, Il est probable que l’ensemble des députés s’opposent à l’instauration de ce document au mois de janvier prochain. Ce scénario pousserait d’un pas, une nouvelle fois, les Français vers cette dictature sanitaire de la vaccination. Déjà, ils la redoutent et ils l’expriment. Car, de plus, elle les écarte des sujets sociétaux sur lesquels ils devraient rester centrés. Notamment au moment des grandes échéances électorales.

Liberticides

Enfin, si, en masse, les plus lucides sont réfractaires à la création de ce passe vaccinal, le gouvernement sera obligé de faire marche arrière. Le passe sanitaire est, en lui-même liberticide. Le passe vaccinal le sera encore davantage. Toute étape franchie dans le rétrécissement des libertés, ouvre un élargissement de la dictature…