L’optimiste sortie de crise de Macron à la mi-mai 2021 est-elle réaliste ?

Image : un vaccin dans un bras

L’optimiste sortie de crise de Macron à la mi-mai 2021 est-elle réaliste ? Emmanuel Macron espère une « sortie de crise » à la mi-mai 2021. Mais cette ambition est-elle bien réaliste dans une France confinée une troisième fois ?

Retour des libertés publiques

Si tous les Français en ont assez de cette crise sanitaire qui s’éternise, il faut être lucide sur une criante réalité. Car nos compatriotes devront apprendre à vivre avec le virus encore quelques temps. Cette question reste toujours d’actualité : « Atteindrons-nous cette immunité collective dont on nous rebat les oreilles depuis longtemps ? » Il est clair que cette protection nous permettrait de recouvrer une vie normale, plus sereine. A écouter nos dirigeants cela irait de pair avec une accélération du planning de vaccination. Alors, est-ce pour bientôt le retour en terrasse au cinéma, et les promenades sans masques dans les lieux publics ?

Société :infopremiere.fr/regionales-2021-un-scrutin-decale-dune-semaine

Emmanuel Macron en serait-il convaincu ?

Il l’avait évoqué la mi-mai ce début de sortie de crise. Mais, aujourd’hui, rien n’est moins sûr. Les indicateurs sont encore très pessimistes car l’automne prochain risque de nouveau voir une nouvelle circulation virale. Le gouvernement espère donc bénéficier d’un avantage par rapport à l’hiver 2020 : celle d’une population largement vaccinée. Mais, la sortie définitive de cette crise se profilerait plutôt en… 2022.

Un passeport liberticide

Parmi les espoirs du gouvernement surgit, aussi, ce « passeport » vaccinal, discriminatoire, liberticide, qui nous fait oublier que tout un chacun est libre de son corps ! Il nous permettrait (en sommes-nous certains ?) de quitter nos départements et nos frontières sans trop de difficultés. Rien n’est moins sûr ! Que résoudrait donc ce « passeport » ? Cette précipitation à la vaccination n’entrave t-elle pas nos libertés. Ne nous précipite t-elle pas à rentrer dans le puissant tunnel du lobby pharmaceutique ?

La source du phénomène

Se soumettre à l’obtention de ce document entrave la liberté de circuler. Il rend directement la vaccination obligatoire. Mais, apparemment, les vaccins n’empêchent pas de contracter la covid, ni de la transmettre. Alors, la sorite de crise n’est pas pour demain tant que l’on ne prendra pas en considération le phénomène à sa source : le changement de comportement envers les élevages des animaux dits :  » de consommation « , dans les pays asiatiques. Tant que l’on détournera les  faut donc s’attendre à voir de nouveaux variants nous envahir

A lire aussi : topexclusif.fr attention le chemsex guette nos jeunes gens danger