Manuel Valls : son retour politique aux législatives agace…

Manuel Valls, son retour en politique agace

Manuel Valls, son retour en politique agace

Manuel Valls avait quitté la scène politique française il y a quatre ans, pour tenter une aventure à Barcelone. Hélas pour lui, elle s’est soldée par un échec. Aujourd’hui, l’ancien Premier ministre de François Hollande souhaite, de nouveau, participer activement à la démocratie.

Plus d’info ?

Le souvenir enraciné de  » Monsieur 49.3 « 

Son investiture pour représenter les Français de l’étranger agace à la fois chez ses opposants, mais aussi auprès de la majorité. Alors, pour toute réponse, en cas d’un nouvel échec, celui que les Français avaient surnommé : « Monsieur 49.3 »  précise : «  ni dans l’aigreur, ni dans l’amertume, ni dans la rancœur.  » Car, l’ancien homme d’État, présente, aujourd’hui, une image détériorée et un manque réel de popularité. Son désir du 5 mai dernier exprimé pour annoncer son investiture pour les législatives de juin a déclenché une véritable tempête au sein de l’appareil politique.

 » Rien n’est gagné d’avance… »

Manuel Vals se voit donc relégué par ses anciens amis au rang d’opportuniste. Ils voient déjà sa défaite avérée. Quant à la presse espagnole, cette candidature à l’Assemblée nationale française n’a pas suscité un intérêt particulier. Mais, cependant, une poignée de commentaires peu favorables. Aussi, Manuel Valls, oublié d’un bon nombre de Français, semble partir avec quelques handicaps dans cette course aux législatives. D’ailleurs, il reconnaît bien que :  » rien n’est gagné d’avance « .

Influence sur la participation

Seul avantage, et pas des moindres, sa candidature pourrait renforcer la participation auprès de quelques électeurs encore appuyés sur sa notoriété. Son nom pourrait, en effet, influencer des électeurs. Ceux qui ont conscience que dans les moments de crise internationale que nous traversons, un ancien éléphant du P.S. pourrait peser dans la balance. Toutefois, les indicateurs montrent que Manuel Valls rencontrera beaucoup de difficultés pour battre le député sortant Stéphane Vojetta. Aujourd’hui, constatons qu’Manuel Vals n’est plus en odeur de sainteté dans la sphère politique…

marseilleopinion.fr essais-raoult-de-nouveau-accule-par-les-ennuis