Monsieur Sorman, l’homéopathie n’est pas une représentation du bullshit

Image : Guy Sorman

photo wikipedia

Dossier : Non, monsieur Sorman, l’homéopathie n’est pas une parfaite représentation du «bullshit ». Depuis longtemps, attaquée par les pontes de la dictature sanitaire, nous supportons difficilement cette mauvaise foi proférée à son égard.

Guy Sorman, mal éclairé

Dans un entretien accordé récemment à notre confrère l’Express, l’essayiste franco-américain, Guy Sorman, se fourvoie dans une herméneutique philosophique stigmatisante envers l’homéopathie. Visiblement, à l’instar de nombreux scientifiques, il éjecte toute la force de son infrastructure. Il est regrettable que cet homme de culture soit si peu averti ou mal éclairé sur qu’il qualifie de « représentation du Bullshitt.»

Des preuves depuis plus deux cents ans

Premièrement, cet anglicisme ne trouve pas une place judicieuse dans le vocabulaire français. Même si l’adepte du libéralisme classique, ainsi qu’il se présente, nous précise qu’aucune correspondance ne peut lui être prêtée. S’il n’y a pas d’équivalent dans la langue française à ce terme, nous aurions, préféré entendre parler de contre-vérité, ou d’idée reçue. Alors, pourquoi mettre en relief une supposée imposture qui fait ses preuves depuis plus de deux cents ans ? Il est trop aisé de la ramener au rang du placebo, sans tenir compte de ses notions essentielles.

Société :opexclusif.fr covid-19 les incroyables revelations de nostradamus

L’homéopathie n’est que scientifique !

Et, oui monsieur Sorman « A partir du moment où l’on déboulonne des idées ça suscite des réactions… » comme vous le précisez dans votre entretien. Mais, il serait sage que vous soyez mieux documenté sur les vrais fondements de cette thérapeutique. Elle n’est que… scientifique ! Voyons, pour preuves, les points d’impact pathogénésiques des principaux remèdes sur les organes ou fonctions humaines et animales.

Les indoctes du sujet

Il est important, aussi, de revenir sur les résultats thérapeutiques obtenus par l’homéopathie dans le domaine des troubles fonctionnels et des dystonies qui en constituent une preuve sans faille. A ce titre, il bon aussi de vous rappeler, que votre scepticisme influencé, peut-être, par les indoctes du sujet, ceux-la même qui la rabaisse au rang de placebo, n’est pas de mise sur les guérisons des maladies infectieuses. Pas davantage sur la régulation des constantes biologiques. Et, pourquoi, également, taire les guérisons intervenant sur les bébés ou dans le cadre de la médecine vétérinaire ?

Suppositions caricaturales

Enfin, accusation ubuesque, vous comparez l’effet Raoult, à l’homéopathie. « Il faut accepter qu’il y a un désir de croyances.  Un réquisitoire fondé non sur des faits avérés, mais sur les desseins et les suppositions caricaturales de ses accusateurs… Alors, monsieur Sorman avant de malmener l’homéopathie, reportez-vous aux informations de professionnels confirmés qui ont autorité pour en parler. La diffusion d’arguments aussi irrecevables tuent une belle thérapeutique dont le seul défaut est… son aspect économique !

A lire aussi :infopremiere.fr dossier lunion de la gauche entre fantasme et psychose