Opter pour une néo-banque, n’est pas toujours heureux

skyline-1925943_1920

Opter pour une néo-banque, n’est pas toujours heureux. Un bon nombre de Français revient de leur initiative d’avoir ouvert un compte dans ce qu’il désignent : « les néo-banques ». Certes, ces organismes officiant exclusivement en ligne sont plus économiques que les autres. Mais…

Etre mieux informé

Sans agences physiques, ces banques font économiser plusieurs centaines d’Euros annuellement. Cette économie est le résultat de la gratuité des frais de gestion et la carte bancaire internationale. Cependant, les néo banques ont aussi leurs manquements. Avant d’ouvrir un compte, mieux vaut en être informé.

Pas de vraie relation commerciale

Premièrement, il est impossible d’établir une vraie relation personnelle avec un conseiller. Souvent ce rapprochement permet d’acquérir une vraie proximité de confiance. Ce modèle se montre particulièrement désagréable et désavantageux devant un projet immobilier. Deuxièmement, une autre désavantage, et pas des moindres, s’inscrit parmi les services de certaines néo-banques, basées dans des pays européens avec la délivrance d’un IBAN local. ( identifiants bancaires de leur pays d’origine )

Lire aussi /https://www.infopremiere.fr/joffrin-vous-vous-trompez-clivages-droite-et-gauche-sont-revolus/

IBAN étrangers

Alors, certains rétorqueront que ce service ne pose pas de problème. En effet, les échanges interbancaires, au sein de l’Union Européenne, sont gratuits et standardisés. Mais, une bonne partie de ces organismes et quelques poignées d’entreprises ne savent considérer un IBAN… étranger. Même si la loi les y contraint. Seules, des réclamations soutenues par les clients peuvent faire bouger cette situation. Ainsi, de nombreux clients se vont vus obligés d’écrire à la direction, à de nombreuses reprises, pour obtenir satisfaction.

Que faire ?

Si vous êtes dans ce cas, nous vous invitons à protester auprès de ces néo-banques si vous rencontrez ce type de difficulté. Devant le flot de réclamations, résistants ou rétrogrades finiront par se mettre en accord avec la loi. Sinon, votre néo-banque ressentira souffler sur elle le vent de la colère comme c’est le cas, aujourd’hui, pour la plupart des banques physiques. Mais, pour bien d’autres raisons…

Découvrez : https://www.topexclusif.fr/refus-de-porter-le-masque-ce-que-la-presse-ne-vous-dit-pas/