Pourquoi la 5° République doit absolument changer…

image : drapeaux français

Pourquoi la 5° République doit absolument changer… La verticalité de la politique, en France, fait que tout le pouvoir s’appuie sur le président de la République. Tout résulte donc de son autorité et de son influence…

Un sentiment d’injustice

Ainsi, en période pré ou post électorale, le lobbying des entreprises s’invite dans le financement des campagnes. Il permet d’acquérir des crédits au sein de… la banque politique. Il y a encore quelques décennies, les dangers de ce système étaient infimes, car peu de personnes étaient exposées et les sanctions rarissimes. Mais, comme dit le proverbe, cela :  » C’était… avant ! « . Car, de nos jours, depuis l’avènement des réseaux sociaux, un sentiment d’injustice et de passe-droit s’est fait jour parmi l’opinion publique.

Société : infopremiere.fr presidentielle une probable victoire de marine le pen inquiete

Ceux qui se sentent menacés

Le jugement collectif considère que cette élite se sort des situations les plus extravagantes, depuis longtemps, alors que la population française se voit privée des avantages et des droits douloureusement acquis. Ce sentiment a contribué à alimenter des points de vues acides. Mais, également, elle à suscité l’ire du mouvement des gilets jaunes. Des Français qui se sentent menacés par les réformes et les injustices de la classe politique. Parmi elles, le constat navrant de la diminution du pouvoir d’achat et du climat d’insécurité qui règne en France.

Réformer la 5° République

Ces élus qui soutiennent, aussi, le concept actuel d’une l’Union européenne brutale doivent changer de cap. A commencer par modifier à profondeur la constitution de la 5° République. Écrite pour le général De Gaulle, cette dernière doit, au plus vite, être révisée et subir un rafraichissement profond. Redéfinir, notamment, le rôle du Premier ministre permettrait de clarifier certaines situations. Mais, bien sûr, de nombreux autres points sont à reconsidérer car la nature de notre régime politique reste trop ardue à qualifier.

Alors, sommes-nous dans une régime parlementaire ou dans un régime semi-présidentiel ?  Et si nous étions dans un régime ou semi-parlementaire ou encore régime parlementaire à forte domination présidentielle ?

La rédaction vous conseille : topexclusif.fr exclusif levee sur le monde secret des indics de la police