Quatennens : Tempête médiatique et politique autour d’une gifle…

Quatennens : Tempête médiatique et politique autour d’une gifle…

Quatennens  : Tempête médiatique et politique pour une gifle… « L’Affaire Quatennens » relève du privé. Même si le geste du député envers son épouse reste inacceptable, les media n’auraient jamais dû envenimer cette histoire. Et lui servir une ampleur démesurée. Mais l’occasion était, aussi, trop tentante pour les opposants de la France Insoumise de flageller publiquement l’un des siens…

Plus d’infos ?

Affaire de famille

De jour en jour, le dossier s’épaissit autour d’une situation qui ne concerne, en finalité, qu’Adrien Quatennens et sa conjointe. Les positions des responsables politiques tels que le député Julien Odoul ( Rassemblement National ) après le retrait de l’intéressé de L.F.I. démontrent combien une affaire de famille, certes intolérable, prend vite des allures de scandale lorsqu’il convient de fustiger ses adversaires.

La rédaction vous conseille : infopremiere.fr vladimir-poutine-lexclusion-aux-funerailles-delizabeth-ii

Paille dans l’oeil

C’est là le jeu politique en dénonçant la paille dans l’œil du voisin sans voir la poutre dans le sien. Monsieur Odoul n’est pas en mesure de donner des conseils lorsqu’il révèle notamment ” un gouffre, un océan, entre les mots, les déclarations et les incantations et puis la pratique de ce parti, les comportements de certains élus ” voyant “une gifle justement pour toutes les femmes qui sont victimes de violences “.

Voyeurisme médiatique

Sans doute, faudrait-il lui rappeler que ses propos, souvent acides, lui ont valu une condamnation à verser dix mille euros à Tariq Ramadan, en 2020 pour atteinte à la présomption d’innocence. Il l’avait qualifié de « violeur » sur la chaîne LCI “. Cette cascade dans le monde politique et associatif, ce voyeurisme médiatique, ces palabres des réseaux sociaux, ne font que verser de l’huile sur le feu d’une affaire privée. Juste parce que son auteur est un personnage public. Et quid des hommes violés et battus dans cette bataille des sexes ?

Clore cette affaire

Mais qu’en est-il du long silence des violences conjugales perpétrées dans l’anonymat de leurs acteurs avec, parfois, la complicité des voisins ou des familles ? Curieusement, les déchainements de quelques excités sur la toile, traduisent tout le ressentiment qu’il portent envers un homme politique essentiellement parce que ses convictions sont antagonistes aux leurs. Alors, il faut clore, au plus vite, l’affaire Quatennens et donner plus de ressources aux assistantes sociales pour mettre fin aux violences conjugales.

Voir aussi :

https://www.youtube.com/watch?v=x7jg1aNFbUo