Scandale ! Le calvaire des non vaccinés cloitrés chez eux !

Image : visuel du jour

Scandale ! Le calvaire des non vaccinés cloitrés chez eux ! Ainsi donc le Conseil Constitutionnel a validé les proposions du gouvernement. Le pass sanitaire rentrera en vigueur dès lundi prochain suscitant une pagaille; un mécontentement sans nom et la protestation véhémente des Français…

Gilets jaunes et déçus de la politique

Au sien de ces revendications grandissantes, si l’on retrouve les anti vaccins et les anti pass sanitaire, une autre catégorie de protestataires s’est emparée des cortèges. Ce sont les défenseurs de la liberté, les gilets jaunes, les déçus de la politique, les réfractaires à la macronie et les complotistes qui voient l’organisation de la fin du monde par la création de virus destructeurs…`

A lire aussi : marseilleopinion.fr scooters-des-mers-jusquou-ira-la-frenesie-rodeos

Un enjeu de taille

Bref, dans toute cette cacophonie ce sont des milliers de Français qui défilent chaque samedi à travers la France. Et, si les revendications ont toutes un prétexte différent il faut bien dire que l’instauration du pass sanitaire occupe une toute première place d’ordre politique. A tel point qu’elle créée de graves dissensions au sein même des familles et des groupes d’amis. Car l’enjeu est de taille. Désormais, les opposants à la vaccination vont devoir vivre l’enfer, cloitrés chez eux, puisque tous les endroits publics leur sont interdits.

Atteinte aux libertés individuelles

Ce phénomène amplement liberticide est intolérable. Or, si le rebond de l’épidémie justifie des mesures exceptionnelles de protection, s’impose, par ailleurs, une nouvelle révision générale du contenu de ce pass. En effet, cette pression pèse lourdement  sur les libertés individuelles. Outre l’interdiction de se rendre dans les lieux publics, le scandale réside dans le contrôle de l’état de santé à l’entrée de lieux de vie collective.

Même dans les centres commerciaux

« Je ne croyais pas que le Conseil Constitutionnel puisse valider autant de restrictions… » confirme Catherine, elle aussi révoltée, comme des millions de Français anti vaccins. Alors, finis les lieux de loisirs et de culture qui accueillent au moins cinquante personnes. Désormais, le pass sanitaire devient obligatoire dans les cafés, mais aussi les bars, les restaurants, les centres commerciaux, les maisons de retraite et les transports de longues distances. Autrement dit, les non vaccinés pour des raisons de convictions sont prisonniers à leur domicile.`

M.S.H.

www.infopremiere.fr pass-sanitaire-vers-le-boycott-generalise-des-francais