Sommet européen : la France dupée, endettée jusqu’en 2058

image : drapeau européen

Sommet européen : la France dupée, endettée jusqu’en 2058. Et, si une avancée fondamentale a été franchie aujourd’hui, il faudra maintenant l’accord du Parlement européen.

Un autre péril

Cependant, au vu de cette négociation, quelques eurodéputés ont signalé leur défiance envers la réduction du budget liée à la recherche. Et, si le plan de relance primordial est estimé à plusieurs milliards d’euros, un autre péril guette. En effet, la ratification à obtenir dans certains pays risque d’être contestée. Ainsi, au parlement néerlandais, Mark Rutte, devra persuader son partenaire de coalition, la C.D.A.

https://www.infopremiere.fr/jean-castex-un-plan-de-relance-tres-attendu/

Quatre-vingt-douze heures

Les Européens vont donc s’endetter pour affronter cette crise économique sans précédent. Et, même si les pays frugaux ne voulaient pas entendre parler d’une dette commune, ils ont fini par accepter. Mais pas à n’importe quel prix ! En réduisant le principe des subventions. A priori, les pays les plus en difficulté par la crise économique recevront donc une subvention. Elle sera supérieure à leur contribution au budget européen. Et, ces derniers, ne rembourseront qu’à due proportion de leur part dans le P.I.B. des vingt-sept.

La France dupée

Dupée avec naïveté par les Pays-Bas et l’Autriche, la France, aura donc une part négligeable de fonds. Car, premièrement, la majorité sera destinée à l’Espagne et à l’Italie. Mais, deuxièmement, les pays  dits :  » Frugaux  » ont obtenus de substantielles ristournes sur leur budget Européen… A l’exception de la France ! 
Les Français endettés par des centaines de milliards, jusqu’en 2058, nos arrières, arrières, petits-enfants pourront nous en remercier !

Business : https://talentmat.fr/