Le coronavirus se serait-il arrêté aux portes de l’afghanistant ?