Alain Barrière : Mort de l’un de nos derniers grands paroliers

blank

Alain barrière s’est éteint, il y a trois jours. il était l’un de nos derniers chanteurs auteur-compositeur français qui savait manier la plume. Avec la disparition de Béart, en 2016, le monde la chanson est en deuil, cruellement paralysé par l’absence de vrais talents.

« Tu t’en vas…»

Chaque siècle fournit son florilège d’écrivains ou d‘artistes. Le XX° siècle restera, certainement, le plus prolifique en auteurs de talents. Aznavour, Barbara, Bécaud, Brassens, Brel, Béart, et bien sûr, Alain Barrière, tous inscrits en bonne place sur le livre universel de la chanson française. L’on retiendra le bien fondé de leurs règles d’écriture pour des mélodies que l’on fredonne toujours avec plaisir. En effet, qui ne se souvient pas de « Ma vie » son grand succès ?

Les murmureurs d’aujourd’hui

Qui n’a pas, aussi, dansé sur : «Tu t’en vas » interprétation réussie en duo avec Noëlle Cordier en 1974 ? C’était encore une époque où l’on savait écrire de beaux textes et incarner. Le succès d’une chanson se fait aussi ressentir à travers son interprétation. Cet art, considéré, maintenant, élitiste, dépassé, s’est dissipé. Place est réservée à des cascades de mots, le plus souvent dépourvus d’émotions, éloignés des rimes heureuses. Alain Barrière, homme rebelle et solitaire, en parolier avisé, s’arrangeait de cette contrainte formelle qu’impose la rime.

Qualité phonétique

Ecouter les œuvres d’Alain Barrière ravit les connaisseurs de mélodies ouvragées ! Quelques rares exceptions, comme Juliette Nouredine, volent sur les hauts sommets de la chanson française. Elles décapitent ces médiocres éphémères que la tendance musicale nous impose. Tenant compte de la rime, ou d’un sens aigu de la créativité, ils s’en détachent par le respect des règles de la création. Mais, hélas, bien peu peuvent se targuer d’être les dignes successeurs de Ferré, Ferrat, Gainsbourg, Nougaro. Ceux là même qui produisaient un effet enivrant, une marque de savoir faire, un label de qualité, comme Alain Barrière que le monde entier regrettera.

Lire aussi : Charles Aznavour, roi de la culture française.