image : Jean Castex

Comment Emmanuel Macron prépare son second quinquennat ! Nous vous l’avions annoncé dans notre édition du 6 juin dernier. Ce n’était plus un secret pour quiconque, Edouard Philippe était sur la sellette. Mais, en plaçant à la tête du gouvernement, Jean Castex, à la réputation plutôt « sociale » le président place sur l’échiquier un pion avantageux.

Sur le même sujet :https://www.infopremiere.fr/edouard-philippe-sacrifie-par-emmanuel-macron%e2%80%af/

Second quinquennat : Macron y pense déjà !

C’est de la pure stratégie politique. A moins que d’ici à 2022, Emmanuel Macron soit désavoué par le peuple français, il sera candidat à la magistrature suprême. Mais, pour réussir un second quinquennat, encore faut t’il bénéficier du soutien de la population. Avec une rentrée difficile, selon son propre aveu, et des mois peu glorieux, la présence de cet homme pourrait apporter des éléments de réponses efficients. Mais, n’oublions pas qu’il est un européiste convaincu…

L’homme du déconfinement

 Jean Castex sera donc un Premier ministre qui saura allier à la fois connaissance du terrain et maîtrise des rouages de l’administration. Car, la mission qui l’attend n’est pas de tout repos. Ce haut fonctionnaire recruté en mai dernier pour coordonner les travaux de l’exécutif en vue du déconfinement devra se montrer chaleureux. C’est certainement l’une de ses qualités premières. L’une de celles qui a séduit le président de la République.

Entente avec le président ?

En effet, les relations humaines et la connaissance du terrain, Jean Castex les maitrisent. Sa qualité première : l’écoute. Mais, ce symbole du  » gaullisme social « , homme libre dans ses choix, sait, aussi, s’imposer. Alors, se pose, déjà, la question du « comment ? ». Oui, comment l’entente, jusqu’en 2022, avec Emmanuel Macron va t’elle s’assurer ? Si l’homme de droite est capable de proposer ses solutions aux décideurs politiques, il sait aussi, ordonner. Ce qui, à terme, pourrait désobliger son supérieur.

2022, pas si loin…

Alors, on l’imagine, Jean Castex devrait poursuivre une vie politique largement orientée vers le social et la santé. Des atouts et un programme séduisants pour reconquérir un électorat, aujourd’hui, en perte de vitesse pour le président Macron. Avec ce Premier ministre, il devrait remonter sa côte de popularité. 2022, n’est pas si loin et la réussite de cette seconde partie du quinquennat est essentielle pour garder le fauteuil présidentiel. L’avenir nous l’apprendra…

Travail :https://talentmat.fr/