Perfidie sur la vie privée du président : intolérable !

Image : titres de la une du jour

Perfidie sur la vie privée du président : intolérable ! Désaccords ou humour, l’intimité du président de la République et de sa famille se respecte. L’esprit contestataire, les oppositions profondes avec le programme du premier des Français, ne devraient jamais permettre les altérations de son image.

Temps de lecture : 2 Mn

Exaspérant !

Certes, les singeries des humoristes raillant la personnalité du président de la République sont souvent exaspérantes ! Cependant, elles restent dans les limites de l’acceptable dès lors qu’elles ne touchent pas sa vie privée. Car, ni l’adversité, ni les désapprobations, ne constituent des arguments légitimes pour mettre en avant le plan privé du premier représentant des Français.

Protéger son aisance

Il serait donc judicieux de rappeler tant aux amuseurs publics qu’aux calomniateurs de toutes obédiences le plus élémentaire des égards face à l’isolement du président de la République afin de protéger son aisance car, plus que tout autre Français, elle relève de l’anonymat. D’autant que la sécurité du premier des Français, exposé aux plus terrifiants périls, s’impose.

Cruelles critiques sociales

Dès l’avènement de son élection, le président de la République s’exfiltre des rangers populaires. Quel qu’il soit, élu démocratiquement, il devient l’incarnation de la nation, la figure d’un État et sa vie privée se doit être protégée et… respectée. En effet, l’exercice des plus hautes fonctions du pouvoir exécutif de la République ne supporte pas, même au nom de l’« esprit », la cruelle perfidie proférée, çà et là, sur les media.

LIRE AUSSI : infopremiere.fr elle-fait-annuler-les-corridas-bravo-madame-le-maire-de-giron-espagne

Tempête idiote autour de l’union Macron

Mais, le plus abject comportement réside, surtout, dans les médiocres rumeurs afférentes à la vie privée des présidents. Notamment, lorsque elles sont en décalage avec le conformisme. Ce fut le ciblage ingrat de Nicolas Sarkozy et son divorce, puis l’exposition de la rencontre de François Hollande avec Julie Gayet. Depuis le début son quinquennat, la tempête idiote autour de l’union d’Emmanuel Macron époux d’une femme plus âgée. Les commentaires sont acides.

Humour sur-mesure

Ils sont, surtout stériles car ils n’apportent tien de concret aux conditions de vies des Français. Alors, ici, comme ailleurs, la bassesse dépasse amplement les limites de la bouffonnerie. Le Français, toujours mécontent de son sort, façonne l’humour sur-mesure. Notamment lorsqu’il s’agit de mettre un coup de pied irrévérencieux à la politique ou à ses représentants. Or, même si la dérision est intimement liée à l’une des valeurs de sa devise républicaine : « liberté », satires et caricatures ne devraient jamais mettre en cause le président de la République. La perfidie à ses limites !

LIRE AUSSI : marseilleopinion.fr desespoir-des-habitants-des-quartiers-de-marseille