Allocution législatives : Emmanuel Macron à dit aux Français…

Législatives : Il a dit !

Législatives : Il a dit !

Allocution législatives : Emmanuel Macron à dit aux Français… Le président de la République s’est exprimé hier soir à 20h depuis l’Élysée. Un discours très attendu depuis dimanche soir alors que, seule, Elisabeth Borne s’était exprimée officiellement.

Plus d’info ?

8 minutes pour défendre sa position

La perte par le camp présidentiel de la majorité à l’Assemblée nationale a fait couler beaucoup d’encre et de salive depuis cette défaite dont Emmanuel Macron ne se remet pas. Hier soir, la mine déconfite, dans un discours de huit minutes, sans citer le nom de la première ministre,  il s’est adressé aux Français pour donner sa position et sa vision de la gouvernance.


infopremiere.fr seul-aujourdhui-emmanuel-macron-doit-faire-face-a-tous

Sans solution immédiate

Le président de la République propose aux Français une méthode bien singulière : celle du ” pourrissement “. ” Nous devons apprendre à gouverner différemment.” se déchargeant de ses responsabilités. Désormais, en surface, et sans solution immédiate, il promet l’anéantissement de sa position jupitérienne; de cette hyperprésidence que les Français redoutent.

Patate chaude

Emmanuel Macron renvoie la patate chaude aux partis d’oppositions. “Aux groupes politiques de dire en toute transparence jusqu’où ils sont prêts à aller “. Et ce, à la suite des nombreuses visites des représentants des forces politiques qui siègent à la nouvelle Assemblée nationale et de la pression médiatique. C’est ainsi que le président déplace les charges pour refouler les positions jusqu’à un point de non-retour.

Corruption morale

En résumé, la corruption morale permet de gagner du temps. Mais, aussi, elle permettra de prendre pour témoins les Français en leur démontrant que le barrage actuel ne peut s’éterniser… sur l’attente et les modalités des propositions des uns et des autres. Toutefois, Il est probable que l’avenir soit favorable à Emmanuel Macron lorsqu’il fera constater publiquement que ce système de coalitions ne peut cohabiter  !

Jusqu’où ira l’enlisement de cette situation ? Par ailleurs, faut-il envisager, à court, ou moyen terme, une dissolution de l’Assemblée nationale ?

ALLOCUTION ADRIEN QUATENNENS

https://www.youtube.com/watch?v=DHd3BvGlYHkN