Batterie : La vérité révélée sur la tragédie des petits veaux

La vérité sur la tragédie des veaux de batterie

La vérité sur la tragédie des veaux de batterie

Batterie : La vérité révélée sur la tragédie des petits veaux. Nous diffusons, aujourd’hui, une vidéo aux images révélatrices de la vie et la souffrance des veaux destinés à la consommation. Ces images insoutenables, nous les devons à l’association L124. Elles proviennent d’un élevage en batterie à Montreuil-Bellay (Pays de Loire) (1) N’hésitez pas à les diffuser autour de vous. Et dites bien à ceux qui apprécient la blanquette, le tartare, le rôti ou les paupiettes, comment ces morceaux de viandes parviennent jusqu’à leur assiette !

Top exclusif ! vous dit plus !

Elevés dans des conditions insoutenables

« Irrésistiblement tendre, délicieusement rosée, cette viande blanche est la reine des plats mijotés et d’une longue liste de plats traditionnels « . Bref, voici ce que l’on peut lire sur Internet à propos de cette denrée directement issue de la souffrance animale, comme tant d’autres ! C’est pourquoi, parce qu’elle est le fruit de la plus parfaite cruauté, nous avons une bonne raison pour ne plus d’en acheter et d’en consommer. Car chaque année, des millions de petits veaux sont élevés dans des conditions insoutenables pour satisfaire les estomacs sans pitié !

Un personnel sadique

En outre, ces images sorties de l’incompréhensible et du plus parfait sadisme montrent des animaux parqués dans des cages de fer, couchés sur le sol en bois. Sans confort, sans espace, entre les mains d’hommes et de femmes que l’on ne peut que qualifier de bourreaux. Toute leur misérable vie se déroule dans des conditions inhumaines en présence d’un personnel sadique. Maltraités, traités à coups de pieds, pendant ce temps, les consommateurs se régalent de rôtis ou d’Osso bucco sans, par ailleurs, chercher à comprendre que dans leur plat se reflète le martyre d’animaux innocents.

infopremiere.fr entre-deux-tours-presidentiel-sans-reelle-surprise

Traités à coups de pieds…

Alors, si, aujourd’hui encore, vous vous régalez de cette viande provenant du calvaire d’êtres vivants, renoncez vite à sa consommation. Seul, le consommateur peut faire chuter ces exploitations honteuses qui déshonorent le monde agro-alimentaire. Quant à nous, nous demandons des peines de prison ferme pour les exploitants qui traitent à coups de pieds ces animaux. Enfin, interrogeons-nous sur le comportement des élus du Parlement européen qui éludent le sujet de la maltraitance animale. Donc, il faudra bien qu’on en reparle au moment des grandes échéances. En tout cas, comptez sur nous pour leur rappeler !

En attendant, nous disons :  » Bon appétit ! «  a ceux qui continueront à consommer de la viande de veau de batterie après avoir découvert ces images affreuses…

(1) Centre de recherche et d’innovation du groupe alimentaire Denkavit ( numéro 2) du veau en France

LES IMAGES DE LA HONTE : https://www.l214.com/enquetes/2022/veaux-centre-recherche-denkavit//?utm_medium=email&utm_source=newsletter&utm_campaign=2022%2F04-veaux-denkavit