Comment Sarkozy tire toutes les ficelles de la droite

Image : titres de la une

Comment Sarkozy tire les ficelles de la droite. Retiré de la vie politique ? Vraiment ? Il semblerait qu’il y soit toujours impliqué de façon influente et permanente. Surtout dans le camp des Républicains où il s’implique activement…

Temps de lecture : 2 Mn

RELIRE

Une influence imposante

L’information vient de remonter jusqu’à nous. En effet, notre oreille indiscrète vient d’être contentée par une série de messages sur l’attitude de l’ex-président de la République. Nicolas Sarkozy tire les ficelles de la droite, de tous côtés, à la manière d’un Talleyrand, homme de l’ombre, mais dont on retrouve partout la trace. Cependant, ses positions, ses rencontres discrètes avec les uns et les autres agacent une partie du sérail des Républicains. Certains sont même inquiets de ses postures. Ils en pressentent la mort de la droite. Car Nicolas Sarkozy a gardé une influence imposante. A tel point que l’on dit qu’il n’aurait pas que des intentions charitables.

LIRE AUSSI : infopremiere.fr delphine-batho-et-eric-jado-dominent-le-debat-de-la-primaire-ecolo

Rencontres avec Barnier, Pécresse et Bertrand

« L’on se demande ce qu’il a derrière la tête » nous rapporte un membre influent du parti… peut-être faire échouer notre candidat. « En somme, Sarkozy n’écoute que… lui-même jusqu’à, peut-être, tuer la droite actuelle… ! » poursuit ce proche du mouvement ! Ce qui n’empêche nullement les prétendants de tous poils de le solliciter. A commencer par Michel Barnier, Valérie Pécresse et… Xavier Bertrand. Ainsi, Nicolas Sarkozy, en bon stratège, et qui avait juré ne plus toucher à la politique, a du mal à résister aux appels de ce démon qui le titille. Et puis, l’amertume est tenace après son échec à la présidentielle en 2018.

Candidat en 2022 ?

Le voilà donc impliqué comme quelqu’un qui sent le sol se dérober sous ses pieds cherchant une stabilité. Voudrait-il être le seul à diriger de l’avenir de la droite ? Sans doute, avec l’assentiment de l’ingénieux Macron, qui, en fin stratège, prépare sa prochaine candidature. En attendant, Nicolas Sarkozy n’a pas apporté son soutien à quiconque. Quant à lui, sera-t-il candidat ? « Ce serait suicidaire, il envisage, surement, d’autres horizons avec Emmanuel Macron, appuyé sur sa position de bon inspirateur…  »  affirme un autre proche du parti. Le Sarkozy nouveau est-il en train de se préparer à…. ?

LIRE : marseilleopinion.fr la-mediterranee-devenue-poubelle-polluante