CORONAVIRUS : La grande colère des Français

connection-4884862_1920

Attention ! Ce virus peut parfois tuer...

Coronavirus : nombreux dysfonctionnements identifiés : absence de masques, pénurie de gel hydroalcoolique, mesures engagées tardivement. Elles font revenir sur la gestion de la crise que nous traversons. Les Français sont en colère  !

coronavirus : Attaques en justice…

Les Français sont en colère. Ils veulent des réponses. A commencer par le personnel soignant. mais, l’amertume ne s’arrête pas là ! Ouvriers, industriels, familles des victimes réclament aux autorités des explications. Beaucoup de Français considèrent que la gestion de la crise du coronavirus par le gouvernement français, est désastreuse. En cause, un retard important d’évaluation de la situation. Francine, infirmière, est révoltée. « Nous n’avons pas appris des erreurs de l’Italie…»

Tous au front

Et, si, aujourd’hui, les Français veulent des réponses, ils les traduisent par des plaintes. Alors que nous sommes en pleine crise la première a déjà été déposée. Déjà ! Avant tout, les Français, résignés, confinés à leur domicile, saluent le courage et le dévouement des personnels soignants. Médecins, infirmiers, aides-soignants, ambulanciers, sont au front. Mais, comme de nombreuses personnes, à commencer par la plupart des malades, tout un chacun se pose une question légitime : « comment l’État français en est arrivé là ?»

Coronavirus : une plainte déposée

C’est pourquoi, Philippe Naccache, Emmanuel Sarrazin et Ludovic Toro, représentants un collectif de soignants, viennent de déposer une plainte auprès de la Cour de Justice de la République (CJR). Cette haute instance reçoit les réclamations visant les membres du gouvernement en exercice. Les plaignants justifient une situation mal maitrisée. Une suite d’évènements en forme de bombe lâchée par Agnès Buzyn dans « Le Monde ». L’ancienne ministre de la santé avait déclaré avoir prévenu ! La crise se profilait. Le gouvernement savait. Pourquoi n’a t’il pas réagit plus tôt ?

Pourquoi ?

En cause : le Premier ministre et Agnès Buzyn, médecin. Pourquoi, alors que la ministre disposait des connaissances suffisantes pour appréhender la situation. Alors, pourquoi se sont t’ils abstenus de prendre les mesures sanitaires nécessaires pour lutter une pandémie prévisible ? Une pandémie de nature à créer un danger à l’échelon national ? Selon une bonne partie du corps médical, des mesures plus rigoureuses auraient dues êtres entérinées avant le 13 mars dernier.

Le professeur Raoult aurait-t’il le tord d’avoir raison trop tôt ?  https://marseilleopinion.fr/le-porfesseur-raoult-victime-du-parisiannisme/

https://marseilleopinion.fr/le-porfesseur-raoult-victime-du-parisiannisme/

L’urgence aujourd’hui

Date à laquelle le gouvernement a commencé ses actions. Elles auraient été plus efficaces pour éviter la propension désastreuse du virus. Que risquent les responsables, s’ils sont reconnus comme tels ? En considérant que la plainte soit acceptée par la C.J.R. et que l’enquête détermine une volonté de résister risquent deux ans de prison et 30.000 € d’amende. Y aura t’il d’autres plaintes ? Dans le contexte actuel, l’urgence, aujourd’hui, la plus élémentaire, est à la vigilance des Français. Rester chez soi ! Pour le reste, il appartiendra aux protagonistes de s’expliquer…

 

LIRE AUSSI :https://www.infopremiere.fr/buzyn-sincere-mais-lheure-nest-pas-encore-aux-comptes/