Edouard Philippe préparerait-il sa démission et sa succession ?

« Quand on est ministre on ne peut pas cumuler avec la tête d’un exécutif local…

Nouvelle ligne politique

Confirmé par le Premier ministre : « Chaque ministre pourra être candidat ». Mais Édouard Philippe s’est empressé de préciser : « qu’il leur appartiendra de dire s’ils veulent rester membres de gouvernement ». En clair, ne pas conserver cette fonction en cas d’élection au sein d’une localité. Mais, il semble que le Premier ministre ne soit pas prêt à s’appliquer cette directive. Élu maire du Havre, il conserverait son poste de chef de l’État.

 

Après le moi de mars

Le Chef de l’État envisage déjà à cette éventualité. Mais regagner sa mairie lui assurerait une continuité de carrière en cas de remerciement présidentiel. Le poste est fébrile, malgré le peu de repli dont dispose Emmanuel Macron pour assurer son remplacement. Mais, après le redressement des comptes publics, il faudra, désormais, s’intéresser au pouvoir d’achat des Français. S’il conserve ses prérogatives, le Premier ministre devra donc se monter plus près des Français

 

Prolongement plus social ?

Cette posture pourrait bien lui être suggérée par Emmanuel Macron, dans le cadre la conduite d’une nouvelle ligne politique à partir d’avril prochain. Une ligne plus sociale qui redorerait, en même temps, son blason terni. Car le président peine toujours à se faire apprécier des Français. A quelques mois des prochaines présidentielles, il faut commencer à lâcher du lest, à montrer de l’empathie.

Si Philippe démissionnait ?

Un Premier ministre au comportement plus « social » détricoterait l’image impopulaire qui le caractérise. Mais si Philippe devait laisser sa place, côté régalien, Le Drian, incarnerait bien la fonction. Bayrou ou Bertrand voudraient-ils « cohabiter » avec le président ? En revanche, Delevoye, Gaulliste de gauche, souple, susciterait, sans doute, l’amertume des Français. La plupart verrait en lui l’artisan de leurs préoccupations depuis la réforme des retraites qu’il à conduit.

Lire aussi : Le jour où Emmanuel Macron fera son autocritique…