Estrosi parle encore dans le vide envers les non vaccinés !

Image : titre de la une

Estrosi parle encore dans le vide envers les non vaccinés ! Ainsi, le maire de Nice, préconise une  » tolérance zéro  » à l’égard des personnes refusant la vaccination. Mais il va plus loin encore en soumettant le concept de  » l’obligation de vaccination « . Un comble !

Lecture : 2 Mn

Aberration

Monsieur Estrosi parle dans le vide. Lui, si compétent en matière de connaissance de la Constitution devrait savoir que cette solution n’est pas envisageable. En effet, anticonstitutionnelle, elle ne pourra jamais voir le jour. Pensez-vous, un seul instant, que le Conseil Constitutionnel puisse agréer une telle aberration ?

Quel délire ?

Par ailleurs, le refus de se faire vacciner, quel que soit le motif de cette décision, ne peux, en aucun cas, priver d’aide sociale les personnes non-vaccinées. Alors, dans quel délire, les élus s’engouffrent-ils en souhaitant les priver de l’allocation chômage ?  » Ceux qui ne seraient pas vaccinés devraient être confinés chez eux dans les mêmes conditions qu’en mars et avril 2020 et ne pas avoir droit à l’assurance chômage « 

D’autres méthodes

Certes, il existe, en France, cinq millions de personnes non-vaccinées. Qui pourrait les obliger à avoir recours à ce modèle de protection ? Seraient-elles donc les « inconscients » que décrit l’élu des Alpes-Maritimes aux côtés de tant d’autres ?  » Ceux qui font prendre de tels risques à la société, on doit en payer le prix « . Monsieur Estrosi devrait réfléchir. La plupart de tous ces réfractaires utilisent d’autres méthodes, certainement moins invalidantes que la vaccination pour ne pas mettre leur vie en péril et celles de leurs entourages.

LIRE AUSSI : infopremiere.fr ils-redoutent-le-second-mandat-demmanuel-macron

Election présidentielle

Des méthodes reconnues, notamment, pour leur innocuité. Voilà pourquoi, ils ne constituent pas  » une menace sur notre pays. » Dans son emportement, Monsieur Estrosi, soustrait, aussi, un point important. Nous sommes à quelques semaines de l’élection présidentielle de 2022. Il serait malvenu que monsieur Macron se décide à faire appliquer une mesure aussi injuste. Cependant, si ce dernier était réélu, alors que toujours non déclaré pour sa candidature, il est probable que des mesures hautement liberticides dirigées à l’égard des individus non vaccinés, voient le jour !

Débordements

Monsieur Christian Estrosi, coutumier du fait, s’active autour de ces « parias » que d’autres veulent  » emmerder  » ou, encore, qu’une basse kyrielle d’élus qualifient de « sous-citoyens ». En novembre dernier, il avait appelé à instaurer des restrictions pour ceux qui refuseraient de se faire vacciner contre le Covid-19. Décidément, le maire de Nice parle dans le vide. Il est peu probable, aujourd’hui, qu’il soit suivi dans ses propositions. Mais attention après le mois d’avril, si… Dans toutes les hypothèses, aux prochaines élections municipales, beaucoup se souviendront de ses débordements.

LIRE : marseilleopinion.fr prostitution-encore-un-reseau-demantele-a-marseille