Laurent Joffrin, vous vous trompez : gauche ou droite sont révolus !

250px-Laurent_Joffrin_par_Claude_Truong-Ngoc_juin_2013

Laurent Joffrin, vous vous trompez : gauche ou droite sont des modèles révolus ! Il faut en finir avec les tentatives d’égarement dans ces dédales bétonnés depuis des lustres. Nécromanciens de tous poils, respirez un plus la réalité.

Un monde passéiste

Premièrement, il y ceux qui fusionnent leurs propos et leurs actions avec les modèles politiques d’antan. Aujourd’hui, ils tentent de ressusciter ces vieux clichés du XX° siècle. Paradoxalement, l’on retrouve en leurs seins, des intellectuels, des sociologues, des universitaires, des artistes. Tous prisonniers des fragmentations politiques de l’ancien monde. Laurent Joffrin, catalyseur, s’inscrit avec son nouveau parti : « Les Engagés » dans ce monde passéiste. Regrettable idéologie pour un homme cultivé. Le constat de cette absence de lucidité politique en témoigne.

Programme idéologique

Cependant, ces promoteurs d’idées, nostalgiques d’un passé révolu, entretiennent les Français dans une vision conservatrice, vaine. C’est ainsi que surgissent d’un chapeau de magicien, aujourd’hui, les troupes de Joffrin pour une union des gauches supposées. Hier, d’autres, associés à de bien moins fréquentables, nous promettaient une union des droites. Il faut y voir le même combat stérile avec ses expressions ambiguës pour des programmes totalement idéologiques ! Allons, messieurs, le temps est venu de vous insérer dans la XXI° siècle.

A l’aune de 2022

Secondement, les plus éclairés ont compris le sens des mutations profondes de notre politique française et leurs enjeux. Avec une interprétation réaliste, ils légitiment les signaux : « européistes » ou « eurosceptiques ». A l’exception des raideurs désormais illusoires,  » gauche  » ou   » droite « . C’est ainsi qu’en 2020, à l’aune de 2022, année décisive, pour notre pays, il faut s’entendre sur l’identité politique de la France. En revenant sur les vieux clichés gauchisants, anachroniques, monsieur Joffrin, vous vous trompez de combat. Vous embrouillez l’esprit de nos compatriotes, vous vous trompez de cible !

Le bon sentiment

En revanche, le sens de la réflexion de l’ancien directeur de la rédaction de l’Express, s’inscrit pleinement dans une vision parfaitement légitime lorsqu’il souhaite éviter, dans deux ans, le spectre d’un second tour opposant Marine Le Pen à Emmanuel Macron. Jouant sur  » le foisonnement de propositions «   venant de  » la société civile, des militants, du monde culturel, associatif, syndical, intellectuel « , la loyauté du journaliste est intacte. Mais, alors, ne serait-il pas plus logique de rassembler les européistes réformateurs d’un système tumultueux pour les peuples, plutôt que de  tenter de ressusciter des modèles gauchisants désuets ?

Lire aussi :https://www.infopremiere.fr/coronavirus-et-manifestations-nous-nen-avons-pas-fini/

A découvrir :https://www.topexclusif.fr/halimi-sauvage-deux-etoiles-se-sont-eteintes-en-juillet/