La mauvaise surprise du Livret A, ou comment on se moque des Français

blank copie
Le 1er février 2020, le Livret A battra un nouveau record. Celui de la baisse ! Avec un taux en chute le placement préféré des Français sera encore moins attractif, malgré la défiscalisation des intérêts dont il bénéficie.

 

La mesure de Bruno Le Maire

Le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, a annoncé la mauvaise nouvelle : le taux du Livret A tombera à 0,50% prochainement. Ce dernier précise : « si nous appliquions la formule de calcul, la rémunération du livret A tomberait à 0,23% ». 0,5 %, est-ce donc un véritable cadeau donné aux Français ? Le gouvernement a toujours annoncé que le Livret A ne baisserait pas sous ce seuil minimum.

 

Une baisse pressentie

Le livret A commence à faire perdre beaucoup d’argent aux Français. Quant aux assurances-vie, constatons qu’elles aussi ne sont plus vraiment rentables. Où et comment s’évanouit l’épargne ? S’il y a bien longtemps que la baisse était pressentie beaucoup d’épargnants conservaient un peu d’espoir. Il est vrai que le gouvernement est en mesure de fixer le taux de rémunération du Livret A, pour qu’il soit supérieur au calcul mathématique.

 

Une perte conséquente

Mais qu’est-ce qui pouvait bien motiver les Français à vénérer, le Livret A ? Certes, la défiscalisation des revenus. Mais, certainement, aussi, l’avantage de la disponibilité immédiate des fonds  déposés, contrairement aux contrats d’épargne de type « assurance-vie ». Un Livret A complet, ( 22.950 euros au 1/1 2020 ) sans retrait en fin d’année, avec le nouveau taux, aura rapporté cent quatorze Euros sur l’année 2020. Il faut donc s’attendre à une perte conséquente d’argent pour les ménages avec ce nouveau taux de 0,5% annuel.

 

Perte nette

Cependant, un rapide calcul nous démontre qu’en considérant les prévisions de l’inflation en France de la Banque de France pour 2020, cette dernière devrait être de 1,1%. Alors, pour que notre cher Livret A n’entraîne pas de perte conséquente d’argent, le taux de rémunération devrait être de 1,1 %. Or, il est exactement de moitié. S’affiche donc une perte nette de plus de… cent quatorze Euros. Considérant, l’encours du Livret A, sachant que sa collecte, positive depuis des années, on peut l’estimer nulle pour 2020.

 

Mauvaise nouvelle

En novembre 2019, les Français détenaient quatre cent neuf milliards d’euros sur l’ensemble de ces livrets défiscalisés. Une rémunération de 0,5%, leur rapportera, cette année, un peu plus de deux milliards d’euros. Si on se base sur l’inflation prévisionnelle pour 2020, nos bons Livrets A feront perdre plus de deux milliards aux ménages. Une nouvelle qui ne fait plus sourire les épargnants considérés, une fois de plus, pour des vaches à lait !

 

Voir aussi : Retraite, la dernière maladresse d’Emmanuel Macron.