Macron toujours non candidat mais déjà en campagne !

Image : titre de la une

Macron toujours non candidat mais déjà en campagne ! Les années se suivent et les discours se ressemblent. Copié/collé : « Nous allons, nous ferons… » Le discours de hier soir à pris une forme de profession de foi !

Temps de lecture 2 Mn

Dose de rappel

Comme il fallait s’y attendre, à six mois de l’élection présidentielle, Emmanuel Macron à démontré qu’il souhaitait conserver son costume de président de la République. « N’ayons pas peur, croyons en nous ! » appelant les Français à « résister » aux « obscurantismes » et au « retour du nationalisme » à cinq mois de la présidentielle. Avec la dose de rappel requise pour les plus de soixante-cinq ans, un maintien du passe sanitaire pour les mêmes conditionné à cette dose de rappel dès le 15 décembre, il rassure quelques poignées de la population. A tel point que près de cent cinquante mille Français se sont fait inscrire, dès hier, pour recevoir une injection.

Obligation vaccinale ?

Pour les autres, les sceptiques les plus tenaces, ses arguments n’ont pas convaincu même devant le rebond de l’épidémie. Ceux-là se moquent que le maintien du passe sanitaire soit conditionné à la dose du rappel du vaccin contre le Covid-19 pour les plus de soixante-cinq ans. Ils ont choisi une autre voie pour se protéger et protéger les autres. Les anti-vaccins désireux de lui apporter leurs suffrages à l’occasion de la prochaine présidentielle auront à cœur de l’interroger de ses intentions sur le sujet. En effet, ils pourraient bien avoir la mauvaise surprise de voir contraints à une « obligation » déguisée, encore plus resserrée… un passe sanitaire élargit !

LIRE AUSSI : infopremiere.fr la-participation-a-lentreprise-le-voeu-du-general-de-gaulle

Parmi les nouvelles annonces faites aux Français, en forme de compagne les priorités de la fin du quinquennat et sa vision de l’avenir du pays. Ainsi, il laisse clairement entendre sa candidature en évoquant la nécessité de mener une réforme des retraites. Le président souhaite aussi le renforcement de l’Union européenne. Sans oublier le dossier du nucléaire. Et ce, en continuant  » de développer les énergies renouvelables «  mais aussi  » relancer la construction de réacteurs nucléaires » .

Six mois au moins de travail…

Mais, le point le plus sensible avec l’accélération du vaccin contre le Covid-19, sera certainement l’accélération au plein emploi avec plus de contrôles sur les chômeurs, et des règles nouvelles d’indemnisation.   » A partir du 1er décembre, une nouvelle étape va s’engager. Il faudra travailler au moins six mois dans les deux dernières années pour être indemnisé « . La durée actuelle est de quatre mois. 

Lire : marseilleopinion.fr suicides-a-marseille-il-tue-sa-femme-en-fin-de-vie

Non candidat

Un discours de campagne bien entamé pour un non candidat à travers ce bilan d’action auquel ne pouvait s’abstenir de railler Eric Zemmour qu’il pourrait affronter au second tour : «  Face à la soumission, aux dogmes, aux obscurantismes, au retour du nationalisme « , il opposé une France qui  » embrasse l’avenir «  et continue  » d’assumer sa part d’universel « .   » Croyons en nous, nous le méritons… »