Présidentielle : la course aux parrainages est engagée

Image : titre du jour

Présidentielle : la course aux parrainages est engagée. Six mois nous séparent de l’élection présidentielle, et déjà, la course aux parrainages s’est engagée. Il y a pléthore de candidats à vouloir accéder à l’Elysée. Aujourd’hui, où en sont-ils dans l’obtention de cinq cents parrainages d’élus ?

Temps de lecture : 2Mn

On commence à s’enflammer dans les partis !

C’est donc la condition sine qua non pour se présenter à la présidentielle, ces cinq cents signatures. Or, dans ce qui reste de la droite et de la gauche, en passant par les extrêmes et les souverainistes l’on commence à s’enflammer pour les obtenir. Y compris chez Eric Zemmour toujours pas déclaré, à ce jour. Selon nos informations, Nicolas Dupont-Aignan compterait plus de 307 parrainages, Marine Le Pen 287 signatures.

LIRE AUSSI : www.infopremiere.fr deces-de-j-p-kieffer-pt-de-loeuvre-dassistance-aux-betes-dabattoirs

 » Zemmour n’a acune chance … »

Quant à Éric Zemmour, il aurait déjà 252 promesses avec une supposée déloyauté de la part de rappelant tous les maires qui ont parrainé Dupont-Aignan et Marine Le Pen, celle qui affirme que le polémiste « n’a aucune chance ». En période électorale tous les coups sont permis pour les empêcher d’obtenir les signatures. De son côté, Zemmour tenterait, lui aussi, de supplanter ses adversaires.

Difficultés pour obtenir leurs parrainages

Alors que les sondages créditent la présidente du Rassemblement national de 19% d’intentions de vote contre 15 à 16%, pour Eric Zemmour. Par ailleurs, les deux candidats d’extrême droit pourraient rencontrer d’importantes difficultés pour obtenir leurs parrainages. En effet, les élus locaux éprouvent des réticences à parrainer ceux qu’ils considèrent comme des sulfureux. 

Programme économique

Ainsi, Éric Zemmour avec son profil très controversé, pourrait bien subir bien des déboires. Alors, celui qui entretient le suspense, depuis ces dernières semaines, en est-il suffisamment averti. Une fois déclaré, son programme économique présenté, pourrait, toutefois, motiver quelques soutiens auprès de ceux qui, aujourd’hui, ne voient le candidat qu’à travers sa personnalité agitée…

LIRE : marseilleopinion.fr suicides-a-marseille-il-tue-sa-femme-en-fin-de-vie