Réponse à la tribune des officiers supérieurs ( Valeurs Actuelles )

Image : Une de Valeur Actuelle du 24 avril 21

Info Première suscite toujours de vives réactions parmi ses lecteurs. Aujourd’hui, nous publions la réponse de l’un d’eux : Michel-Henri Ledoux, en réplique à la Tribune publiée la semaine dernière dans le magazine : “ Valeurs Actuelles ” par des Généraux et des Officiers supérieurs. Mais, aussi, d’autres membres éminents de l’Armée Française. Des personnes certes à la retraite, mais toujours observatrices éclairées sur la situation de notre Pays.

Voici sa réponse :

Michel-Henri Ledoux
Officier Honoraire.
Premier Vice-Président de l’U.G.F.
(Union des Gaullistes de France).

Oui, messieurs les penseurs, notre Pays est en danger de mort !

Les signataires de cette tribune ont raison !

Une pandémie nous surprend et le Peuple Français Souverain découvre médusé que nos services de santé sont totalement démunis et dépassés… A cet égard, les maladresses, les retards, l’impréparation, le manque de réflexion visionnaire,  l’incompétence furent au rendez-vous de chaque point d’étape. Ce n’est pas pour autant que certains hauts responsables ont pris la décision courageuse de démissionner, pensez-donc… Ce délitement évoqué par les signataires du texte existe bel et bien qu’on le veuille ou non, pourquoi refuser la vérité ?
Allons-nous accepter passivement que notre France sombre dans le chaos et la chienlit ( mot rendu célèbre par le Général de Gaulle en 1968) ?

La rédaction vous conseilleinfopremiere.fr policiere-assassinee-encore-et-toujours-le-meme-terrorisme

Ne vous y trompez pas les Amis, nous y sommes !

Le laxisme de la Justice sur ceux qui salissent la République, qui la bafouent, vient nous rappeler tous les jours que nous n’avons plus la maitrise du jugement du Peuple Souverain. Ce délitement n’existe-t-il pas lorsque nos forces de l’ordre doivent accepter passivement de se faire assassiner ?
Quand la haine prend le pas sur le respect de l’autorité ?
Quand la violence paralyse une majorité de Français qui s’expatrie hors de multiples parcelles de la Nation ?

Relisez ce texte et dites moi si un seul mot peut-être contesté ? Un seul !

Les vociférations de notre “Ministre des Armées et de la Défense” ainsi que d’un certain nombre de journalistes acquits à la cause des Socialistes défroqués (Marcheurs, Ecolos fantaisistes, des insoumis (on se demande de quoi et à qui), ou autres Centristes toupies) n’y feront rien. La contestation a désormais changé de camp, que ces dames et messieurs le veuillent ou pas ! Messieurs les Officiers Patriotes acceptez mes félicitations autant que mon soutien pour le courage de vos opinions.

La France vous mérite !

Société :: topexclusif.fr la-loi-scandaleuse-qui-condamne-de-nouveau-sarah-halimi