Statues de De Gaulle souillées. La honte pour la France !

Capture d’écran 2020-09-01 à 17.06.33

Statues de De Gaulle souillées. La honte pour la France ! La haine atteint son paroxysme. Le gouvernement a certainement conscience de cette rupture violente qui divise ses populations. La Covid-19 et ses manipulations retardent quelque peu une déflagration sous-jacente. Elle semble, hélas, prévisible…  Une « bombe » serait-elle sur le point d’exploser violemment dans les mois à venir ?

Désociabilisés

Depuis trop longtemps, des manifestations d’ensauvagement bruyantes et excessives, érodent gravement le territoire français. C’est là le résultat de quatre décennies de laxisme et d’abdication à l’encontre d’individus désociabilisés, manifestement haineux. Voilà le bilan d’une inaction répétée par tous les gouvernements qui se sont succédés. En effet, des zones de non droit où la République est bafouée, aux trafics en tous genres qui dépravent notre jeunesse, la sérénité de la France s’est rompue. Ces comportements insupportables bouleverse la sécurité que nos compatriotes sont en droit d’attendre de notre pays.

https://www.infopremiere.fr/securite-comment-la-lachete-des-autres-partis-a-engraisse-le-fn/

Mais plus encore !

Ces manifestations inadmissibles se multiplient au quotidien. Elles atteignent, maintenant, nos édifices publics. C’est ainsi qu’à travers le territoire, plusieurs statues du général de Gaulle ont été souillées. Récemment, un buste représentant l’homme du 18 juin 1940, a été vandalisé à Hautmont, ( Maubeuge ). Tagué, les déprédateurs l’ont déshonoré par l’inscription « esclavagiste ». Esclavagiste de qui ? Ce comportement honteux dénote l’absence cruelle d’un enseignement de l’histoire de notre pays, sans tabou, dans les établissements scolaires. Nous sommes arrivés au point culminant de la dégradation sociale et humaine.

Sans moi !

Si nous n’avions pas cherché à amadouer quelques minorités réticentes, cracheuses de mépris, nous n’en serions pas arrivés, aujourd’hui, à ce presque point de non retour. Mais, paraît-il, face à elles, « il faut s’écraser ! », ne pas réagir, faire usage de mutisme et d’angélisme. En clair, faire usage de pleutrerie devant la pire canaille ! Alors, je vous le dit : « Se sera sans moi, Français, respectueux des lois de la République, de ses couleurs, et de son hymne ! Il n’est pas trop tard pour réagir, mais il est, déjà, très tard ! Soyons réalistes, la France est partagée en territoires foutoirs.

De Gaulle Souillé

Chaque métropole possède son quartier-verrue. Si le gouvernement de donne pas une impulsion très forte, dans les semaines à venir,  par des sanctions à valeur d’exemple, alors, d’ici à dix ans, il faudra craindre le pire car le ver s’est logé dans la pomme. Il la grignote un peu plus chaque jour. La prolifération des dealers, des multirécidivistes, et des vandales témoigne de cet abandon de résistance. C’est, aussi, une justification supplémentaire qui alimente les torrents de haine des extrêmes. Non ! La France ne doit pas retirer les représentations de personnages qui ont fait son histoire. Non ! nous ne devons pas céder à cette pression assassine !

Moi, gaulliste…

Moi, gaulliste, je n’oublie pas que le fondateur de la V° République a fait vivre la flamme de la résistance. Mais, ces petits messieurs, sans envergure, dépourvus d’une once de culture salvatrice, l’ignorent. Ils méconnaissent, l’audace et le courage d’un De Gaulle et d’un Churchill dont la statue a, elle aussi, été aussi vandalisée à Londres. Sans la détermination de ces héros, et celles de leurs troupes, l’Europe, aujourd’hui, parlerait Allemand et la Gestapo, appuyée, peut-être, par une fange extrême-droitisante de la Police française, continuerait de décimer ou d’humilier les juifs, les communistes et les homosexuels…

Alors, un peu de respect pour nos grands hommes et leurs monuments !

https://www.topexclusif.fr/pourquoi-ii-faut-tirer-la-chasse-sur-la-video-des-chasseurs/